clown-théâtre, impro, improvisation, théâtre-forum, ateliers, stage, spectacle, danse, draille colorée, montpellier

Des stages
   tout au long de l'année...

Des stages de créativité, des stages d’improvisation
avec des médias divers, colorées d’humour. 

Venez goûter la joie de créer sous toutes ses formes 
avec le clown-théâtre, la voix, la danse, les couleurs !

 4 journées qui s’accordent au fil des saisons

pour harmoniser temporalité et créativité…

_ 1.jpg
_.jpg

La particularité de la Draille Colorée, c’est le clown-théâtre corporel  

Pour le clown d'improvisation, l’imaginaire est dans le corps 

Ce style de clown est un personnage de théâtre. 

Il n’a pas de gags tout prêts dans ses poches. Ses histoires de vie partent des ressentis
du comédien qui le joue.

Ainsi, par l’exagération, le comédien ancre ses 100 manières d’être clown dans ses sensations corporelles, en acceptant ses failles, éclats et points forts pour les transformer, avec ou sans paroles, en un récit ordinaire ou extraordinaire… 

Une multitude de personnages et de situations naissent ainsi dans une justesse puissante.

Comme on a notre propre voix, on a notre propre manière d’inventer le clown. 

Dans ces stages on sort des sentiers battus pour créer !


Chez nous, l'improvisation est reine

Ce bel art de dire "oui" à soi et "oui" à l’instant est une école de conscience fine et ludique où tout
est prétexte à jouer. Il suffit de laisser vivre et chanter son enfant intérieur libre et joyeux en se laissant entrainer par ses mouvements, ses humeurs, le lieu et les rencontres.

Puis en donnant tout cela à son imaginaire pour les transformer en histoires. 

En improvisant en clown-théâtre corporel, on recrée l’humanité avec humour et sensibilité.
Et chaque stage est unique.

Ici, tout est prétexte à libérer sa fibre créative ! 

Notre cerveau droit créatif se régale quand on associe le clown corporel à d’autres médias artistiques. Cela augmente la palette d’imaginaire et de joie ! 

Nous vous proposons en stage, avec le clown de théâtre, des associations de médias à découvrir
sans aucune technicité.

Comment cela se déroule ?

Tout d’abord et surtout, il y a du clown : de l’improvisation en clown-théâtre corporel

La balade commence par de l’écoute corporelle ludique et perceptive, respiration, centrage, massage, travaux sur l’alternance d’énergie : lenteur, propulsion, vitesse...

Des jeux avec l’imaginaire en groupe, solo ou duo : structures décalées, histoires, espaces,
objets détournés...

Puis viennent les improvisations sur thème, avec ou sans paroles.

A chaque stage, pour donner fluidité au corps du comédien, il y a :

De la danse organique improvisée

Il s'agit ici d’écouter en soi et de se mettre au diapason de sa vie organique profonde.
Puis, grâce à des consignes qui canalisent et donnent un chemin, il suffit d’oser mettre cela dehors pour inventer ses propres matières et qualités de mouvements. 

Danser sa pulsation, ouvrir ses espaces, rencontrer l’autre, autant de prétextes pour trouver SA danse. La vie en nous connait le chemin pour aider le corps à trouver son harmonie par le mouvement.
Ce style de danse va ouvrir les possibles, donnant fluidité et ancrage au corps du comédien.

Puis en alternance dans les stages (voir les dates), pour augmenter sa palette de jeu, il y a :

Des sessions "voix créative"

Cette quête s’établit à partir de tout un ensemble d’exercices, de jeux, de situations mettant en jeu
le corps, la respiration, la voix parlée et chantée et le texte dans un rapport à soi et à l’autre.

La création vocale, individuelle ou collective est encouragée, en lien ou pas avec l’imaginaire.

Des jeux d’approche créative "couleur expression"

Se laisser transporter grâce à des consignes simples par peintures, craies et encres…
Sentir ces matières brutes nous parler en lien avec l’archaïque, la nature ou autre chose.

Là aussi, sur des feuilles, improviser pour nourrir le clown autrement.

Au programme - contenu d’un stage 

Ils sont ouverts aux débutants comme aux confirmés 

On dit en clown-théâtre que l’on est toujours débutant. 

L’improvisation est un éternel recommencement et on est toujours neuf à chaque instant de la vie. 

Improviser, c’est un instant de vie, et cet instant est toujours différent : ce n’est pas le même lieu,
pas le même thème et ce ne sont pas les mêmes partenaires de jeu. 

C’est pour cela qu'improviser demande d’être présent à 100 % 

Au fil des années de pratique, chacun se connaît mieux et des appuis de jeu se développent.

"Es-tu vraiment présent ici et maintenant ?" semble nous dire chaque nouvelle improvisation
en filigrane. C’est le challenge de la vie des comédiens-clowns pour contacter la justesse et le plaisir dans une improvisation.

Les questions souvent posées 

"Est-ce que j’y arriverais ?"  / "Je suis timide, j’ai peur"  /  "J’ai peur de pas avoir d’idées" 

Chez nous, pas de soucis avec ces questionnements : L’apprentissage est progressif, sans jugement, le groupe est soutenant.

On prend chaque fois ce qui est là, pour en faire 1 matière pour l’impro. 

Par exemple, que faire avec le vide, "je n’ai pas d’idée..." ?

Si cela arrive pendant l’improvisation alors souvent est demandé : "ce vide, ça fait quoi dans le corps ?" Avec la réponse corporelle, l'improvisation prend une nouvelle tournure, un nouveau départ.
Ca ouvre des portes et le "je n’ai pas d’idées …" se transforme.

Ces stages de créativité théâtrale sont animés par des intervenants d'expérience.

 

Mila Sindel pour le clown théâtre corporel, les propositions en danse improvisée et la couleur expression. 

Comédienne, Animatrice Certifiée du Bataclown, Thérapeute Psychocorporelle, Ergothérapeuthe D.E., actuellement en formation TAMALPA. Elle anime le clown auprès d’un public de tous âges, créant
des outils originaux qui mettent ses compétences en psychocorporel au service de l’improvisation. 
“Mon souhait est de faire émerger chez chacun, comme une fleur unique, une créativité toute personnelle”.

Jean Mazuir pour la voix créative

Acteur, chanteur, professeur d'expression vocale intégrant différentes approches dans son travail 
de recherche, notamment celle du Roy hart Théatre avec lequel il a travaillé une douzaine d'année,
la méthode Tomatis, le yoga irano-Egyptien et une approche théâtrale plus classique.

“Ma motivation essentielle étant d'aider chacun à découvrir et développer sa propre voix avec plaisir, bienveillance selon les aspirations et possibilités de chacun”.

 

_.jpg